Tous les Hommes sont des Dieux qui s’ignorent

Les Hommes sont des dieux qui s’ignorent ? Depuis des lustres une célèbre légende hindoue nous l’explique. Mais saviez-vous qu’il existe une suite tenue bien cachée  ? Elle vous révèle un vrai trésor ! Jugez-en vous-même ici…

Quand les Hommes se prenaient pour des Dieux…d’après une légende hindoue

Les Hommes sont tous des Dieux

Les Hommes sont tous des Dieux

[warning][/warning]Le mot “Hommes” est pris ici dans son acception générale et signifie l’ensemble des êtres humains. Autrement dit pas de “sexisme” ni de “parité”. Je m’adresse ici aussi bien aux  hommes qu’aux  femmes…Désolée d’en décevoir peut-être quelques un parmi vous messieurs  😉

Vous connaissez peut-être cette vieille légende hindoue qui raconte qu’il y eut un temps où tous les Hommes étaient des Dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver… Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette !

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :

« Enterrons la divinité de l’homme dans la terre ».

Mais Brahma répondit : « Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera ».

Alors les dieux mineurs répliquèrent :

« Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans ».

Mais Brahma répondit à nouveau :

« Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface ».

Alors les dieux mineurs conclurent :

« Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour ».

Alors Brahma dit : « Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais la chercher ».

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

Des Dieux et des Hommes  : La part d’ombre…

Un fragment de parchemin racontant la suite de la légende aurait parait-il été retrouvé récemment...Comme toute légende, on y croit ou pas, mais elle mérite d’être lue et méditée. A vous de voir :

Si la part divine de l’homme n’agit que lorsqu’elle est visible, il en va différemment de sa part d’ombre qui elle, ne prend toute sa dimension qu’une fois cachée. Le “maître des démons” voulu mettre cela à profit et convoqua à son tour les démons “mineurs” en conseil pour savoir où cacher le côté maléfique de l’homme afin de le rendre actif.

« Enterrons la part d’ombre de l’homme dans la terre ». dit l’un des démons qui voulait s’accorder les faveurs du maître.

Il fut alors réduit en cendres : « Non, celle-là,  d’autres y ont déjà pensé », dit le maître des démons.

« Cachons la au plus profond de lui-même». dit un autre.

Le Maître répondit avec lassitude « La place est déjà bien remplie avec sa divinité », et il le fit se consumer sur place.

Alors le maître des démons dit : « Voici ce que nous ferons : nous cacherons la part d’ombre dans les règles qui relient l’homme aux autres hommes».

Depuis ce temps là, l’Homme qui cherche à redevenir un dieu, devient démon lorsqu’il rencontre d’autres hommes en oubliant d’être pleinement conscient.

[pullquote align=”left|center|right” textalign=”left|center|right” width=”30%”][/pullquote]

Qu’en dites-vous ? J’aimerais bien le savoir 😉 Personnellement, je  suis ravie d’avoir découvert ici cette suite de la légende lors de mes promenades sur le web. Elle illustre magnifiquement les principes du Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dans la nécessité d’ouverture de conscience des Hommes. Par la mise en lumière de leurs parts d’ombre, bien enfouies au coeur de soi, ils rendent possible leur propre transformation,  s’éveillent,  et trouvent leur équilibre en eux pour  vivre en harmonie en ce monde.

Comment transformer le monde si l’homme ne commence pas par se transformer lui-même” CG Jung

[important][/important]

Pour aller plus loin : Entrez vous aussi dans la légende !

Dieux  et Déesses que vous êtes, vous rêvez de laisser votre trace divine en ce monde ?

De formidables occasions s’offrent à vous  avec ces 2 formations complémentaires :

Faites sautez vos blocages et  Libérez les ebooks qui sont en vous !

Pour écrire et publier votre légende personnelle sur Kindle, fiez vous aux conseils dun maître du copywriting et de l’édition pour en savoir tous les secrets et oser passer à l’action. Je vous le recommande chaudement, et retrouvons-nous au forum des membres !  😉

Et un formidable outil.

Lien Permanent pour cet article : https://www.vivreettravaillerencouple.com/tous-les-hommes-sont-des-dieux-qui-signorent/

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je trouve un peu pessimiste de ne voir dans le lien avec les autres qu’une part sombre, c’est un peu comme la citation de Sartre “L’enfer, c’est les autres”. Mais au fond, les autres, c’est aussi le paradis : que ferions-nous sans nos proches et les gens auquel on tient ? Je n’aime pas trop cette attitude de toujours critiquer ce qu’on appelle couramment “les gens” en oubliant que nous sommes “un gens” nous aussi. La civilisation est née par l’entraide ne l’oublions pas.
    Et n’oublions pas non-plus que des concepts comme “la profondeur” sont des métaphores et que ce genre de métaphores doit être interprétés avec des pincettes.

    Pour moi, je ne vois rien d’intéressant à travers cette légende, même si c’est très jolie comme histoire et que ça peut redonner confiance. Après, l’idée que le divin est en nous n’est pas une idée auquel j’adhère, c’est le genre de chose à rendre plutôt narcissique.

    1. Bonjour Réno,

      Je vous remercie de votre intérêt et de prendre la peine de venir partager votre point de vue que je respecte en tant que tel.

      A vous lire il semble qu’il y ait erreur de compréhension du texte qui (et surtout sa deuxième partie et la découverte de la suite de la légende) loin d’être pessimiste, a pour objectif de rappeler aux Hommes que nous sommes “complets”. Rien ne sert de chercher au dehors toute la “richesse” que nous avons en nous.
      Vous dites “Et n’oublions pas non-plus que des concepts comme « la profondeur » sont des métaphores et que ce genre de métaphores doit être interprétés avec des pincettes.” puis “l’idée que le divin est en nous n’est pas une idée auquel j’adhère, c’est le genre de chose à rendre plutôt narcissique.”
      Pour creuser le sujet de la psychologie des profondeurs qui n’a rien d’une “métaphore” et qui est le fondement théorique des principes de ce blog, je vous invite à vous pencher sur le travail de CG Jung,

      Bien cordialement,
      Michèle

  2. Pour ma part j’ai bien aimé la légende parce qu’elle est bien écrit. Je pense qu’en chacun de nous il y a une part d’ombre et une part éclairée et éclairante. A nous de faire attention à de ne pas laisser la part la plus importante à nos peurs, nos rancoeurs, notre manque de confiance … plus on fouille en soi et on y cherche ce qu’il y a de meilleur et plus effectivement nos rapports avec les autres mettront en valeur du bon et du pas bon.

    Marie

    1. Bonjour Marie,

      Vous avez manifestement bien compris les fondements de cette légende et suis en accord avec ce que vous dites ici “A nous de faire attention à de ne pas laisser la part la plus importante à nos peurs, nos rancoeurs, notre manque de confiance … plus on fouille en soi et on y cherche ce qu’il y a de meilleur et plus effectivement nos rapports avec les autres mettront en valeur du bon et du pas bon.”…c’est l’objectif même de ce blog 😉

      Alors à bientôt le plaisir de vous retrouver ici !
      Bonne journée,
      Michèle

    2. Bonjour Marie,

      Vous avez complètement raison de dire “plus on fouille en soi et on y cherche ce qu’il y a de meilleur et plus effectivement nos rapports avec les autres mettront en valeur du bon et du pas bon.”…c’est Le chemin vers soi, pour plus de bonheur et de bien être.

      Pour en savoir plus sur les part d’ombre et de lumière en vous, je vous invite à voir mes articles autour du Voice Dialogue/Dialogue intérieur.

      A bientôt 😉
      Michèle

      1. ok Michele, je vais découvrir ces autres articles.

        Merci.

        Marie

        1. Bonne lecture et merci Marie de votre intérêt 😉
          A bientôt le plaisir de vos nouvelles
          Bien sincèrement,
          Michèle

    • quinte on 14 novembre 2012 at 16 h 14 min
    • Répondre

    “L’acte humain, c’est l’acte essentiel, celui qui engage l’homme que voici et nul autre, et qui fait de lui un ange ou un démon, mais toujours un solitaire. ” nous dit Jean-Charles Harvey que j’affectionne. Nous sommes profondément seuls au milieu de nos contemporains, et nos relations avec les autres nous donnent l’illusion de faire partie d’un ensemble plus rassurant à divers étages : notre société, notre pays, notre famille. Il n’y a bien qu’en la famille que je veux bien reconnaitre une vrai cercle relationnel, mais le reste est tellement fragile, tellement loin de ce que pourrait tisser un dieu…
    Sandra

    1. Bonjour Sandra,

      Merci de votre intérêt sur ce sujet et de venir ici nous partager votre point de vue 😉
      Contrairement à ce J-Ch Harvey, que je ne connais pas, je pense fermement que l’Homme ne se limite pas à ses actes, à sa simple dimension corporelle. Il est plus grand que ça ! Il dispose aussi de ses dimensions spirituelles et universelles. Chacun de nous fait partie de l’Univers, ce Grand Tout dont l’intelligence nous est un mystère, mais qui est bien réelle. Ceci n’a rien à voir avec les croyances religieuses, quelles qu’elles soient.
      Avez-vous déjà entendu parlé de la Loi d’Attraction ? Ce n’est pas un effet de mode depuis la parution et le succès du livre “le secret”, mais une réalité scientifique (cf Albert Einstein par exemple) dont la véracité est aujourd’hui reconsidérée, tant elle est porteuse d’amour et d’abondance dans nos vies.
      Voulez-vous en savoir plus ? Dites-le moi et je vous enverrais ce qu’il faut pour élargir le sujet.

      A très bientôt le plaisir de vos nouvelles 😉
      Michèle

  3. Chaque être humain a sa part d’ombre, de doutes, de défauts..c’est ce qui en fait un être humain justement. Comprendre et essayer de lutter contre ses propres défauts est quasiment impossible car pour l’un cela sera un défaut, pour l’autre une qualité… Les autres autour de nous, nous apprennent beaucoup de choses sur qui on est, si on sait les écouter on peut s’améliorer et changer quelques mauvaises habitudes si elles se répètent..

    1. Il ne s’agit pas de “lutter” contre soi, mais d’apprendre sur soi, d’oser “voir” à l’intérieur se qui se joue en nous. les autres en sont le reflet ; en ce sens ils nous parlent de nous.
      Voyez mes articles présents et à venir pour aller plus loin sur ce thème !
      Merci de votre commentaire et à très bientôt donc 😉

    • Sizla on 10 avril 2013 at 16 h 01 min
    • Répondre

    Merci pour le partage de cette legende ( qui n’en reste une que pour ceux qui ne veulent pas y croire et cela est leur liberte de conscience). Je crois bien et cela depuis tres longtemps (sauf pendant un moment ou j’etais passe a autre chose) que le divin est en bien en nous et qu’il faut vivre continuellement ses reminescences car notre ame est la gardienne de la connaissance pour atteindre l’etat divin. Ce n’est qu’en pensant trouver des reponses chez les autres, alors qu’elles sont enfouient au plus profond de nous, que nous diabolisons. En effet chaque humain est unique et la spiritualite de l’un n’est pas celle de l’autre et vouloir l’integrer en nous cause des troubles. On est son propre guide: on nait seul et on meurt seul( pour ceux qui meurt par faiblesse). Ce qui fait. Que l’on doit trouver des reponses grace a cette dualite que nous sommes ame/corps. Nos questions existencielles doivent aller a celui qui nous connait le plus et est notre guide sur cette terre et a vecu avec d’autres corps jusqu’au celui que nous avons a present et qui a initie le voile de la connaissance. La vie n’a pas de debut et n’a point de fin car il n’existe pas de point de non-retour. La progression est illimitee. Nous devons apprendre a nous connaitre et non a connaitre les autres sauf pour les aiider a se connaitre eux memes. Nous sommes les enfants des dieux donc nous devons tout faire pour les ressembler.

    1. Merci Sizla de ce long et intéressant commentaire. Manifestement le sujet vous interpelle et j’en suis ravie. Mon objectif est de faire émerger des prises de consciences qui permettent d’évoluer. Vous êtes sur cette voie semble-t-il.
      Alors bravo, et à bientôt le plaisir de vous retrouver ici 😉

  4. Bonjour
    La première fois que j’ai entendu cette légende, je me suis dis tiens il ont de l’imagination et la j’ai le plaisir de le lire de mes propre yeux et c’est cool comme histoire je reste sur cet avis. Quand à la suite c’est aussi pas mal lol ça m’a fait plaisir cette petite touche d’humour. Mais (ce que je me suis demander en premier lieu c’est pourquoi Brahma et le Maître des démons réunissent des conseils… si c’est pour donner par la suite la solution pertinente et qui aller être appliquée?) peut être pour montrer encore une fois de plus leurs supériorités lol.
    Pour ce qui est de la Divinité, Je dirais outre que des religions comme le Christianisme prônent une part de “Divinité en l’homme” est ce vrai est ce faut cela dépendra des convictions de chaque personne individuellement.

    1. Bonjour Bernard,

      Croire ou non en la part de « Divinité en l’homme » est effectivement une question d’opinion. Par définition c’est en tous cas le fondement de toutes les approches spirituelles, quelles qu’elles soient.
      Chacun est libre ensuite de s’y intéresser ou non. Tout est une question d’ouverture d’esprit…
      Merci de votre commentaire et à bientôt 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge