Et si vous pouviez retrouver le lien qui vous unissait au début de votre relation ?

Vous avez remarqué ?

Quelle que soit l’expression utilisée, « Tomber amoureux » ou «Monter en amour » comme le disent les Canadiens,  quand on est amoureux le niveau de conscience change et l’on se sent riche de nouveaux possibles…

De l’éveil  à la naissance du couple

Tout comme lors de l’arrivée du printemps,  lorsque vous tombez amoureux, le monde paraît plus vivant, les couleurs plus vives, l’air plus léger et empli d’odeurs et de parfums,

N’est-ce pas ?

Tous vos sens sont aiguisés,

Vous vous sentez réconciliés avec vous-même et avec le monde… comme en état de grâce 😉

Jamais le monde ne vous a paru aussi beau et bon,

Jamais votre trajet quotidien pour aller travailler ne vous a paru aussi merveilleux,

Vous parcourez les couloirs du métro parisien (ou autre), d’un pas léger, et c’est à peine si vous repérez la foule qui vous entoure et qui vous oppressait « avant ».

Cette ambiance morose et ces voyageurs que vous trouviez si tristes dans les wagons, vous paraissent maintenant souriants

… de fait vous attirez leurs sourires…

Ce qui est vrai d’ailleurs, car vous brillez d’une telle énergie positive, si lumineuse que vous attirez les regards,

Dans cet état d’hypersensibilité, d’ouverture au monde, de disponibilité, vous entendez plus clairement le chant des oiseaux,

Vous respirez le parfum des fleurs qui vient vous chatouiller les narines,

Vous sentez la chaleur du soleil comme une caresse sur votre peau

Et vous dansez sous la pluie …

Que se passe-t-il ?

Dans cet état de grâce vous « changez de lunettes », vous voyez le monde nouveau parce-que vous le voyez avec « d’autres yeux », un regard nouveau, plein d’amour.

Vous êtes « comme  sur un nuage », vous planez littéralement

C’est une sensation merveilleuse qui vous fait vous sentir “aux anges”

Lorsque vous êtes amoureux vous prenez le temps de vivre, de savourer le moment présent, de rêver devant un coucher de soleil ou le sourire d’un enfant.

Vous perdez même parfois la notion du temps,

Vous pouvez rester des heures sans parler, main dans la main, en vous regardant droit dans les yeux,

L’aiguille de votre montre n’existe plus…

Votre coeur déborde de tendresse,

Vous êtes rempli de gratitude pour Dieu et l’Univers,

Vous vous surprenez à changer vos modes de fonctionnement habituels,

Ainsi par exemple, vous qui êtes si économe ordinairement, vous vous surprenez à offrir un cadeau,

Une pure folie financière qui n’est pas dans vos habitudes… rien que pour le plaisir d’offrir et de faire plaisir.

Vous aimez et vous vous sentez aimé en retour.

Tout ce que vous voyez dans le regard de l’autre est une douce une caresse, une vague qui vous inonde de bonheur.

Toutes vos critiques et complexes disparaissent.

Vous vous sentez beau et belle.

Vous vous acceptez mutuellement tels que vous êtes.

Tout vous semble parfait et bon pour l’éternité.

Inconsciemment vous vivez l’expérience de l’amour inconditionnel et du  bonheur sans fin,

Optimistes par nature, vous êtes les créateurs de votre vie et votre pouvoir est illimité… à en déplacer les montagnes !

Au final ?

Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…

En tant qu’incorrigible romantique, voilà une fin heureuse digne des comptes de fées et des romans qui me plongeait dans des rêves de tendre romance dans l’attente de mon prince charmant.

« Un jour mon prince viendra …» chantais-je toute jeune adolescente, d’une voix mélancolique en regardant tomber la pluie par la fenêtre de ma chambre et rêvant à une vie amoureuse idyllique…

Ces histoires romanesques, que certains esprits critiques diront « à l’eau de rose », finissent sur ces tendres images à faire fondre la glace.

Le problème ?

C’est que “le mariage” n’est pas une fin,

Mais au contraire un début

Celui d’une autre vie…

Hors toute considération politico-philosophico-psychologico-sociale, on n’a encore jamais trouvé mieux que l’union de l’Homme et de la Femme pour former un couple, mettre au monde des enfants et fonder un foyer !

Hors tendances sexistes ou religieuses spécifiques qui ne sont pas de mon propos ici, les mariages « arrangés » ne sont plus guère d’actualité, du moins dans la majorité des cas.

Comment cela se passait autrefois ?

Autrefois en France (pour ce que j’en sais), les couples étaient choisis par les parents et faisait l’objet de « transactions » financières, économiques et sociales.

La future “bonne épouse” était évaluée au poids de sa dot…

Aujourd’hui ?

La nouveauté depuis quelques décennies, c’est que  l’amour entre en jeu,

Dorénavant, les couples se marient par amour la plupart du temps,

Ce qui ajoute une pression supplémentaire dans la relation…

Tous les couples constitués savent bien que vivre ensemble est un nouveau départ pour une autre vie,

Avec son miel et ses pétales de roses,

Mais aussi avec ses torrents et ses bourrasques !

Telle la maison bâtie sur du sable, le couple fragile n’y résiste pas, s’envole.

Seul perdure celui qui prend soin de creuser profondément ses fondations et s’enraciner dans le roc…

S’enraciner dans le roc ?

Après la romance fusionnelle du début, au quotidien qu’advient-il de votre relation ?

Pourquoi cette fusion initiale disparaît-elle au profit de tensions conflictuelles douloureuses et de sentiment de trahison ?

Comment faire pour que la relation de couple fonctionne pour le meilleur…et pour le meilleur,

Pour qu’elle dure avec bonheur au travail et à la maison ?

L’important est de retrouver et renouer le lien de la relation de couple !

C’est tout un art qui s’apprend …

Envie d’aller plus loin ?

J’ai 3 formules à vous proposer ici pour apprendre cet Art de Vivre et Travailler en Couple :

Offrez-vous la chance d’apprendre à s’aimer sans se perdre, vivre heureux en couple, créer une relation harmonieuse et durable

Lien Permanent pour cet article : https://www.vivreettravaillerencouple.com/et-si-vous-pouviez-retrouver-le-lien-qui-vous-unissait-au-debut-de-votre-relation/

1 ping

  1. […] un article précédent, vous avez pu voir – et probablement fait l’expérience – que la plupart des couples au […]

Les commentaires sont désactivés.