«

»

Imprimer ceci Article

Comment « travailler » peut détruire votre couple ?

Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend à la suite ;-)

Comment le travail peut nuir au couple

Travailler peut détruire le couple

Pour détruire un couple une « erreur » commise depuis des lustres par les hommes est de donner la priorité au travail sur le couple et sur la famille. Même si les femmes de nous jours sont, et heureusement, de plus en plus nombreuses à effectuer une activité professionnelle, le plus souvent pour elles le travail reste « secondaire » et passe après les enfants.

Certes, cette « erreur » est en général involontaire et  inconsciente chez les hommes parce-qu’elle fait partie de leur « nature » profonde.

Effectivement, depuis sa création l’homme a pour mission de sortir du foyer pour aller chasser pendant des heures et des jours pour rapporter de quoi nourrir sa famille. Les temps ont changé et  la mission du « chasseur » a évolué vers d’autres activités, sources de revenus financiers pour faire vivre la famille.

Mais le problème se pose à partir du moment où le travail devient dominant, et ceci est valable pour tous les couples, qu’ils travaillent ensemble ou non !

En exemple voici un message d’une jeune femme qui voilà quelques années, demandait de l’aide  :

Je suis avec mon homme depuis 1 an et demi. Il est tout ce que j’aime… Tout sauf son amour du travail, du boulot, des occupations en tout genre. Nous n’avons presque rien partagé en amoureux depuis… A part quelques petites ecapades… Sinon j’ai l’impression d’être en couple depuis 30 ans et de vivre une routine inlassable.
Sa vie se découpe ainsi:
La semaine debout 6h du mat’, il fait sa journée, puis le soir c’est le sport (auquel il ne peut se passer), retour 21h30, crevé évidemment. Cela toute la semaine, puis le week end pour arrondir ses fins de mois, il devient serveur dans une boite de nuit! Le vendredi et le samedi soir!!!
Il n’y a pas de place pour moi… Mais je l’aime
Please HELP

Vous pouvez voir ici que le travail et les activités « annexes » de son conjoint sont devenues de véritables rivales pour cette jeune femme. La « liaison amoureuse » extra-conjugale n’est pas forcément sexuelle, mais le sentiment d’abandon et/ou de « tromperie » est le même !

Important!

Attention !  Quelle que soit votre activité professionnelle, faire systématiquement passer vos clients, vos patients, vos étudiants, vos employés ou votre patron avant votre couple et vos enfants se révélera une funeste erreur qui ne vous laissera que regrets, pleurs et amertume sans parler du stress et des répercussions sur la santé physique !

En tout cas une chose est sûre : Pour détruire votre vie de couple, oubliez  vos  vraies priorités !  Quelles sont les vôtres ? Y avez-vous réfléchi ? Voici un moyen de les découvrir ici à travers cette belle histoire  très inspirante….

Une vérité vraie…

Un jour, un vieux professeur de l’Ecole Nation d’Administration (ENA), fut engagé pour donner un cours la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n’avait qu’une heure pour « passer sa matière ».

Debout, devant ce groupe d’élite (qui était près à noter tout ce que l’expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit :

«  nous allons réaliser une expérience ».

De dessous la table qui le séparait des élèves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d’un gallon (pot de terre de plus de 4 litres) qu’il déposa délicatement en face de lui. Ensuite, il sorti environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot.

Lorsque ce pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : « Est-ce que ce pot est plein ? »

Tous répondirent : « oui ».

Il attendit quelques secondes et ajouta : « vraiment ? »

Alors il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient plein de graviers. Avec minutie, il versa ces graviers sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de graviers s’infiltrèrent entre les cailloux jusqu’au fond du pot.

Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda :

« Est-ce que ce pot est plein ? »
Cette fois ses brillants élèves commençaient à comprendre le manège.

L’un d’eux répondit : « probablement pas ! »,

« Bien » répondit le vieux prof.

Il se pencha à nouveau et, cette fois, sortit de sous la table un seau de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla  remplir les espaces entre les gros cailloux et les graviers.

Encore une fois il demanda : « Est-ce que ce pot est plein ? »

Cette fois, sans hésiter et en chœur, les brillants élèves répondirent

« Non »,

« Bien » répondit le vieux prof.

Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord.

Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda :

« Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?

Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours répondit :

« Cela démontre que même si l’on croit notre agenda rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire »,

« Non » répondit le vieux prof, ce n’est pas cela.

La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les plus gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite ».

Il y eu un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux prof leur dit alors :

« Quels sont les gros cailloux de votre vie ? Votre santé ? Vos amis ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez ? Apprendre ? Défendre une cause ? Se relaxer ? Prendre le temps ? Ou toute autre chose ? »

« Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas la réussir…Si on donne priorité aux peccadilles (les graviers, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer.

Alors, n’oubliez pas ce que sont vos gros cailloux dans votre vie. Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie). »

D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle…

Vous avez aimé cette histoire ? Dites-nous ce que vous en pensez dans l’espace « commentaires » ci-dessous !

Pour aller plus loin

Quels sont vos « gros cailloux » ? Etes-vous « un fou (ou une folle) du travail » ? Voici deux citations à méditer pour vous aider à y répondre :

  • Il faut travailler pour vivre , non vivre pour travailler ». Guilleaumes Bernard Willems-Diriken
  • Faites que vos rêves dévorent votre vie, afin que la vie ne dévore pas vos rêves ! P.Chatel

 

 Mini coaching

Vous rêvez d’une relation durable en couple ? Alors donnez-vous les moyens pour y arriver et organisez-vous en conséquences !  A ceux qui diraient manquer de temps pour tout faire, trouver un mode d’organisation efficace est à votre portée.

Des pistes pour donner la priorité à votre couple :

  • Commencez par trouver et partager des centres d’intérêt et des activités communes, avec votre conjoint et/ou avec vos enfants. Ces temps de partage sont ce dont on se souvient toute sa vie où que l’on regrette pour ne les avoir jamais connus.
  • Fixez-vous des rendez-vous avec votre chéri(e) et respectez les ! Une soirée au cinéma, un petit dîner au restaurant, un repas aux chandelles à la maison, un week-end en amoureux… à vous d’imaginer ;-)
  • Au travail, déléguez certaines de vos tâches qui seront facilement réalisable par quelqu’un d’autre pour vous libérer du temps en famille ou en couple
  • Ne répondez pas aux appels professionnels pendant vos temps de vie privée, et encore moins dans l’intimité…ça semble évident, mais autant le rappeler au cas où ;-) .
  • Reportez une réunion qui vous bloque à un moment inopportun.
  • Annulez certaines obligations, type associatif ou autres, qui finalement vous prennent plus de temps sur votre vie privée que vous ne l’aviez pensé.
  • Inspirez-vous des méthodes de ceux qui semblent avoir toujours plus de temps que les autres. Ce sont des méthodes qui marchent alors servez-vous en !

C’est » impossible » dites-vous ?  Alors posez-vous les bonnes questions : Que souhaitez-vous vraiment dans votre vie ? Que vaut votre vie de couple à côté de votre travail ?… vous aurez vos réponses très rapidement ;-)

J’aime répondre à vos commentaires ! Alors merci de les écrire dans l’espace prévu à cela ci-dessous.

Aidez-moi s’il vous plaît, à promouvoir mon blog en transmettant cet article dans les réseaux sociaux : Il suffit de cliquer sur les icônes ci-dessous maintenant. Merci d’avance ;-)

Lien Permanent pour cet article : http://www.vivreettravaillerencouple.com/comment-travailler-peut-detruire-votre-couple/

12 comments

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bernadette GILBERT

    Bonjour Michèle et merci pour ce bel article instructif. Je ne sais pas si j’ai fait les choses à l’envers dans « mes » vies de couple, mais ce que je sais, c’est que dans ma vie actuelle, plutôt centrée sur les enfants -n’est-ce pas un peu comme un couple, quelque part ?- je veille à ce qu’ils soient ma priorité absolue ! Sans jamais oublier de soigner ma forme et mon équilibre personnel, sinon, qu’aurais-je à leur donner ?
    Parfois je me demande, s’il m’était donné de recommencer un couple, si je saurais leur redonner leur place et suivre les conseils du vieux professeur ! Dans une autre vie, peut-être ou à ma retraite ?
    Compliquée, mon affaire !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Crème au fourMy Profile

    1. Michele

      Bonjour Bernadette;

      Merci de ton témoignage qui parle ici d’un des écueils, assez paradoxal au premier abord, qu’est l’arrivée et la place des enfants dans le couple.
      « Parfois je me demande, s’il m’était donné de recommencer un couple, si je saurais leur redonner leur place et suivre les conseils du vieux professeur » -Chacun fait de son mieux en fonction de sa propre expérience. Trouver et donner la place de l’un et de l’autre en soi, c’est tout à fait possible et c’est d’ailleurs le travail que je fais en coaching. J’en ferai un article spécifique prochainement. Merci de m’en donner l’idée ;-)
      A bientôt et bonne fin de semaine,
      Michèle

  2. Ferreira

    En couple depuis onze ans, marié depuis 6 ans deux enfants 6 et 2 ans.
    Ma femme infirmière à surpleintemps moi éducateur sportif à mi temps pour assurer avec les enfants et lui permette de gagner plus pour soutenir ses parents en difficulté financière…

    Elle rencontre un collègue avec qui elle se lie d’amitié depuis 4 ans et ont une relation depuis.

    Je le découvre malgrer moi leur relation avouee par elle puis par lui, alors que ma confiance et admiration pour la femme étaient sans bornes.
    Heureux en ménage Appart beau crédit belle voiture, moi amoureux elle ?!!!! Confortable et très prise par son travail ou elle passait tout son temps.
    Après un mois de souffrance et de détachement de la part de ma femme et de mots et phrases assassines je décide de prendre ma vie par les cornes ! Et la guerre est déclarée sans regrets de sa part.
    Usieurs tentatives de ma part pour comprendre et accepter l’inacceptable mais elles n’est plus la dans son cœur et pour le rester avec sa famille c’est faite un sacrifice.
    Je suis atterer !
    Après moult disputés me gifle et porte aîné pour violences !!!
    Je demande le divorce la mort dans l’âme après onze ans de dévouement pour ma femme et mes deux enfants.
    Depuis nous sommes dans l’attente dune audience de tentative de conciliation devant le JAF et la meilleure chose quelle trouve à faire c’est de rassembler les photos de ses ex et amants que j’ai découvert et qui m’ont mis encore plus de mal dans l’âme. Cette femme ne ma jamais aimée pour réagir de cette façon s’être excusé auprès de son aman de ce qui se passe et ne jamais avoir demander pardon à son mari le père de ses deux enfants du mal qu’elle a provoquer et me disant s’être préparer à tout cela et que moi je n’était pas prêt !!!

    Je vis depuis le 16 décembre 2011 un enfer perpétuel sachant qu’elle continu de fréquenter ses amis et ne se cache plus puisqu’elle à obtenu une première forme de liberté.

    Si des techniques de détachement émotionnel existe merci de me les faire connaître car je suis un homme briser…

    1. Michele

      Bonjour Monsieur Ferreira,

      Je vous remercie vivement de votre témoignage d’une vraie souffrance dans votre couple. Sachez que je vous comprends et entend votre souffrance. Pour répondre à votre question « Si des techniques de détachement émotionnel existe merci de me les faire connaître car je suis un homme briser… » je commencerais par vous redonner la citation que je viens de trouver dans la rubrique « news à la une » sur votre site internet :
      « Personne n’est au-dessus de nous sauf dés lors qu’on l’accepte soi-même et que l’on se considère comme soumis et inférieur.
      Le dépassement des autres puis le dépassement de soi-même, puis le re-dépassement de soi et ceci, ainsi de suite, sans aucune limite, travailler et s’améliorer chaque jour… »Lari Ushiro

      Je vous invite à la méditer car même si cela s’adresse au mental des sportifs, cette citation est valable dans la vie quotidienne, privée et professionnelle ! La souffrance que vous ressentez est proportionnelle au pouvoir que vous donnez aux autres (et ici votre épouse) sur vous.
      Pratiquer le « détachement émotionnel » comme vous le dites, commence tout d’abord par reconnaître et accepter ses émotions, même les plus douloureuses. Vos émotions font partie de vous, de votre personnalité. Tout comme on ne fait pas le ménage en cachant les poussières sous le tapis, ce n’est surtout pas en essayant de les renier ou de les rejeter que vous irez mieux, bien au contraire. A la longue votre âme risque d’être aussi bosselée que le tapis. Vous devez donc d’abord vous respecter en respectant vos émotions. Votre présence ici et votre témoignage est le début de cette reconnaissance de ce qui est et qui vous permet d’avancer pour mieux vous en distancer. Accepter d’être qui l’on est, avec ses forces et ses faiblesses permet de mieux accepter celles des autres tout en se reconnaissant différents et donc de moins souffrir…

      Il est impossible de tout vous expliquer dans ces quelques lignes. Il existe bien sûr des moyens pour vous aider dans cette phase difficile de votre vie. Ainsi, pour aller mieux je vous conseille de vous faire aider si possible par un coach professionnel. Si cela vous intéresse, dites-le moi je vous aiderais à trouver une personne compétente selon votre lieu d’habitation.

      Vous pouvez aussi pratiquer la méditation chez vous. Je vous conseille alors la Méditation 3G . C’est très efficace pour se recentrer et mieux gérer ses émotions ; je la pratique personnellement avec bonheur depuis 2 ans.

      Merci de me dire ce que vous pensez de tout cela. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.
      A bientôt,
      Michèle

  3. FJ

    Merci infiniment Michèle pour ce témoignage et soutient, mes élèves sont souvent à l’origine de citations sur le site du club et ils sont très performants aussi bien en combat physique que mental. Comme je l’était à mon époque de cpetiteur.
    Ceci dit aucun combat ne vous préparent à une rupture familiale, assimer à un deuil.
    On n’est jamais completement prêt pour les épreuves de la vie. Mon métier passion me permet de rester sur la voie mais la voie n’est pas le remède, simplement e chemin à parcourir pour découvrir les épreuves que nous réserve la vie.
    Chaque personne est différente et appréhende les épreuves à son niveau, j’estime avoir un haut niveau de maîtrise physique et émotionnel pour continuer notamment à vivre dans la même maison que la femme que j’aime et qui ma trahi et me réjete depuis fort longtemps d’après mes découvertes de son comportement adultérin.
    Jutilise aujourd’hui la seule sourc d’énergie quil me reste, mes enfants, pour amplifier mes forces qu’il me reste pour désarmer cette situation…

    Je veut bien tester cette méditation 3G même si pour chacun de mes cours la méditation est deja un de mes points de travail principaux pour le travail technique mental notament pour la visualisation des cours, de mes élèves quelque soit leur âge à partir de 4 ans…
    Je réside sur le Kremlin Bicetre si vous avez des adresses utiles à mon cas personnel.

    Merci encore pour votre participation…
    Bien cordialement
    FJ
    FJ Articles récents..Championnats de France Elite 2012 V.S LARI USHIROMy Profile

    1. Michele

      Bonsoir Monsieur Ferreira,

      C’est avec plaisir que je lis ces lignes qui témoignent de votre courage et votre force. Bravo pour votre décision de tester la Méditation3G. Son principe est très concret et les bienfaits rapides ne vous obligent pas à rester des heures assis sur un coussin.
      Je vais voir les collègues en place prêt de chez vous et vous tiens au courant.
      Très bonne soirée et à bientôt,
      Bien amicalement,
      Michèle

  4. karine

    Bonjour Michèle,

    A l’issue de la cession de formation en janvier 2012 ,où j’ai eu le plaisir de vous rencontrer et de suivre vos enseignements, je vous avais dit à bientôt sur votre blog.

    Ce blog est un beau prolongement de cette formation. En effet, travailler en couple n’est pas simple et même si le couple fonctionne bien.

    Très vite, l’activité professionnelle peut prendre le pas sur l’espace intime et sans s’en rendre compte.
    Il n’est pas toujours simple de se dire:  » Stop, là on pense à nous, on ne parle pas de la société, on ferme la porte du bureau », car soit c’est le portable qui vient annoncer un souci à regler soit c’est la culpabilité qui vous taquine: « il y a ça et ça et encore ça à faire, ce n’est pas raisonnable… » .
    C’est difficile de se déconnecter!

    Ainsi, l’un et l’autre pris par les mêmes tensions que l’on souhaite apaiser on plonge tête la première, et la journée qui devait être consacrée à l’intime est finalement consacrée au travail.

    Ah, l’Empathie en la matière n’est pas toujours bonne conseillère!

    Donc, quand bien même j’ai identifié mes « gros cailloux », pris par le tumulte quotidien, je les néglige trop souvent.

    Cependant, je suis contente de travailler en couple. Cette expérience m’apprend sur moi-même, me confronte à des réalités nouvelles que je peux partager plus facilement avec mon conjoint qui est aussi le père de mes enfants (26 ans qu’il est entré dans ma vie et 4 ans que nous travaillons ensemble). Dans la vie le bonheur ne s’évalue pas (à mon sens) par l’absence de soucis, difficultés, peines… mais à sa capacité à les surmonter, à apprendre de ces évènements et à deux, c’est plus facile : « on fait équipe ! ».

    Mais rien n’est jamais acquis.

    Alors, merci Michèle pour partager ainsi vos savoirs et votre expérience.

    Karine

    1. Michele

      Bonjour Karine,

      Tout d’abord je tiens à vous dire combien votre message et votre témoignage me touchent. Ils sont une reconnaissance du travail d’accompagnement que je peux vous offrir, via ce blog et en formations  » en directes ». Je vous en remercie vivement ;-)

      Pour mieux vous servir ici, dites moi quelle est votre plus grande difficulté dans votre activité en couple et comment vous souhaiteriez que je puisse vous aider à travers ce blog ?

      Toutes vos attentes et questions sont les bienvenues. Elles me permettent de mieux cerner vos besoins afin de mieux y répondre.

      « Dans la vie le bonheur ne s’évalue pas (à mon sens) par l’absence de soucis, difficultés, peines… mais à sa capacité à les surmonter, à apprendre de ces évènements et à deux, c’est plus facile : « on fait équipe !Mais rien n’est jamais acquis. » …A ce que je lis vous êtes très consciente de vos difficultés mais aussi de votre bonheur de travailler en couple et vous êtes prête à faire ce qu’il faut pour que ça dure. Bravo, vous êtes sur la bonne voie et mon objectif à travers ce blog est de vous soutenir en ce sens!

      Alors à très bientôt le plaisir de vos nouvelles et vous retrouver ici.
      Bien amicalement et avec mon bon souvenir à votre mari,
      Michèle

  5. Frederic

    Bonjour Michelle,

    Je me permets de vous écrire car je me trouve dans une situation de doutes. J’ai décidé avec ma femme il y a quelques mois de quitter mon travail de salarié cadre dans une grosse entreprise pour la rejoindre dans sa petite entreprise familiale. C’est une entreprise qui existe depuis quelques années mais qui ne génère pas de bénéfices. Nous avons beaucoup échangé avec ma femme avant de « franchir le pas ». C’était un risque financier non négligeable et le sujet du couple était également au coeur de nos inquiétudes.
    Lassé par un travail qui ne m’intéressait plus et motivé par l’envie d’aider cette jeune entreprise à se développer, la décision m’est apparue comme une évidence, il fallait que j’y aille. Je précise que j’étais depuis toujours motivé par le projet.
    Cette société ne réalisant pas de chiffre suffisant, il n’avait jamais été question que je sois rémunéré. La question de mon statut n’a jamais été vraiment soulevée, si ce n’est qu’on se disait qu’on se poserait vraiment la question le jour où on réaliserait des bénéfices. En résumé on se disait, priorité au développement, et ensuite tous les problèmes seront résolus.
    Même si une partie de ma mission est claire dans la structure, je me rends compte que je n’ai pas mon mot à dire sur la stratégie de la société. Pour information la société est financée par le père de ma femme.
    Je me rends compte que ma femme elle-même n’a pas de grande marge de manœuvre sur la stratégie.
    Aujourd’hui je me sens perdu car je me rends compte que je n’ai pas mon mot à dire et que la relation avec ma femme tend à se dégrader malgré le fait que j’ai mis tout cela sur le tapis récemment. Exiger un statut aujourd’hui serait certainement mal interprété sachant que je ne l’ai jamais évoqué auparavant. Je faisais confiance à ma femme et à mon beau-père pour que mon statut soit fixé une fois que la situation économique de la société était saine. Aujourd’hui je me sens perdu. J’ai peur pour mon couple et j’ai peur de me retrouver sans activité professionnelle.
    Pouvez-vous me donner votre ressenti quant à ma situation?

    D’avance merci pour votre aide.

    Bien à vous,

    Frédéric

    1. Michele

      Bonjour Frédéric,

      Tout d’abord merci de votre intérêt pour ce blog et de votre confiance pour nous partager votre situation, qui est effectivement à revoir rapidement et sérieusement.

      Vous dites « La question de mon statut n’a jamais été vraiment soulevée, si ce n’est qu’on se disait qu’on se poserait vraiment la question le jour où on réaliserait des bénéfices. En résumé on se disait, priorité au développement, et ensuite tous les problèmes seront résolus. »
      Il est manifeste que vous ayez pris le problème à l’envers et que vous n’aviez pas de plan stratégique, personnel et professionnel bien défini avant de quitter votre emploi !

      Si je comprends bien vous avez intégré une société qui appartient à votre beau père. Il en est donc le dirigeant,le financier et seul décisionnaire ?

      Ce qui m’interpelle et qui pose questions en fonction de ce que vous dites :

      « C’était un risque financier non négligeable » (l’avez-vous chiffré ?)
      le « sujet du couple était également au coeur de nos inquiétudes. » Vous pensiez règler vos difficultés de couple en intégrant l’entreprise de votre beau-père ?

      Autrement dit, vous voulez dire que vous n’avez plus aucun revenu depuis que vous avez quitté votre ancien travail et que votre décision s’est faite sur une problématique d’ordre privé de votre couple ?

      « Même si une partie de ma mission est claire dans la structure » : c’est à dire ? Quel est votre rôle ? En quoi est-il si important que vous ayez décidé de quitter votre travail de « salarié cadre dans une grosse entreprise » pour lui ?

       » je me rends compte que je n’ai pas mon mot à dire sur la stratégie de la société. » « e me rends compte que ma femme elle-même n’a pas de grande marge de manœuvre sur la stratégie » Que croyiez-vous en intégrant l’entreprise ? Qu’est-ce qui vous avait fait croire le contraire avant d’intégrer l’entreprise ?

      « il n’avait jamais été question que je sois rémunéré. » Très étonnant ! Saviez-vous de quels moyens vous disposiez pour vivre ?

      « Aujourd’hui je me sens perdu car je me rends compte que je n’ai pas mon mot à dire et que la relation avec ma femme tend à se dégrader malgré le fait que j’ai mis tout cela sur le tapis récemment » Oui, mais le tout est de savoir Comment et auprès de Qui vous l’avez fait ! Dans de mauvaises conditions, ça ne fait qu’aggraver vos relations de couple !

      « Exiger un statut aujourd’hui serait certainement mal interprété sachant que je ne l’ai jamais évoqué auparavant. » Non ! Il ne s’agit pas « d’interpréter » ! Demander ce qui vous semble juste au regard de votre rôle dans l’entreprise est une marque d’affirmation de soi.

       » Je faisais confiance à ma femme et à mon beau-père pour que mon statut soit fixé une fois que la situation économique de la société était saine. »
      Autrement dit vous laissez aux autres la charge de prendre soin de votre vie ! Vous devez apprendre à vous affirmer d’avantage, à prendre votre vie en mains et à mieux communiquer avec les autres,! C’est indispensable si vous voulez réussir professionnellement et renforcer votre relation de couple.

      Je reste à votre disposition pour vous aider en ce sens si vous le souhaitez.

      Bonne journée et à bientôt de vos nouvelles,
      Michèle

  6. MEHEUST

    Bonjour,

    Je suis journaliste et je travaille pour une nouvelle émission de télévision. Je suis à la recherche de témoignages concernant la vie de couple et le travail.

    « Concilier travail et vie de famille est parfois difficile » Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter au 01 81 69 21 46 ou par mail : allisoncasting75@yahoo.fr

    Merci beaucoup par avance pour votre aide,

    Très bonne journée à vous,
    Allison

  7. Michele

    Merci de votre intérêt pour ce blog.
    A bientôt donc le plaisir de votre prochaine visite ;-)
    Michèle

  1. La Méditation3G Est Une Technologie De Méditation Révolutionnaire | VIE ET BIEN ETRE

    [...] 3G, Arnaque ou Fiable?La méditation 3G une méthode fondée sur les ondes cérébralesComment « travailler » peut détruire votre couple ? » Vivre et Travaille… .recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;} [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow ! 

Boosté par WP-Avalanche